Perle et bijoux

Collier en plastique dingue : un bijou destructuré

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser un collier en Plastique Dingue.

Bien sûr, vous connaissez le plastique dingue : Il s’agit d’une feuille plastique qui rétrécit et épaissit au four, ce qui en fait un matériau très intéressant à utiliser, que ce soit avec les enfants ou pour les adultes (bien sûr les objectifs et les exigences ne sont pas les mêmes !).

Matériel pour réaliser votre collier en plastique dingue

Voici le matériel dont vous aurez besoin :

Je vous propose deux versions de ce collier :
– Version 1 : Plus facile mais nécessite d’avoir une Dremel (petite perceuse)
– Version 2 : Demande un peu plus de préparation, mais ne nécessite qu’une perforatrice

Première version du collier 

Commencez par découper des formes dans le plastique fou.

Attention, je vous conseille de ne pas faire des angles trop pointus, au risque de vous blesser quand vous porterez votre collier (cassez un peu la pointe ou arrondissez-la, ça ne se verra pas après le rétrécissement). Pensez également à ne pas découper des formes uniquement avec des angles droits, car il faudra pouvoir changer l’orientation de votre collier (pour faire une forme circulaire épousant votre cou)
Pour que vous puissiez avoir une idée du rétrécissement, j’ai mesuré une des formes que j’ai découpée. Au départ, elle mesurait 9 x 4 cm. Après cuisson, elle mesurait 4 x 1,5 cm

Cet article pourrait vous plaire :   Bijoux en bois Lucy : Collier aux losanges

Voici ce que cela donne avant cuisson :

Pour cette réalisation, j’ai mis les pièces de plastique dingue sur de l’alu pour les passer au four (ce qui donne un aspect givré à certains endroits). Quand je sors les pièces du four, je les mets très rapidement sous presse (entre deux livres par exemple), mais il faut faire ça très rapidement, car les pièces sont rigides 3 secondes après la sortie du four, donc tout doit être prêt et à portée de main.

Voici ce que cela donne après la cuisson :

Il faut alors assembler les formes comme vous le souhaitez et percer les trous en fonction de cet assemblage. C’est tout l’intérêt de percer les trous APRES la cuisson… ça vous permet plus de souplesse dans l’assemblage…

Une fois tous les trous percés, il vous suffit d’assembler les différentes pièces avec le fil à crocheter. Ici, j’ai pris un fil à crocheter argenté, mais vous pouvez vous faire plaisir avec un peu de couleur aussi !

Une fois l’assemblage des pièces terminées, faites le tour de cou. Puis faites le montage du fermoir avec les apprêts (je reviendrai sur le montage dans la version 2).

Deuxième version du collier 

Une fois vos pièces de plastique dingue découpées, il va falloir percer des trous (avant cuisson donc…). Positionnez les pièces comme vous le souhaitez, puis faites le repérage des trous (ici j’ai utilisé un posca). Pour vous donnez une idée, j’ai fait un entraxe (distance entre les deux trous) de 3 cm avant cuisson, ce qui donnera un entraxe de 1,2 cm après cuisson.

Cet article pourrait vous plaire :   Perle Fimo au sel

Utilisez une perforatrice (à levier ou pince) pour faire des trous propres. A ce stade, je vous conseille de prendre une photo car il faut bien vous souvenir de cet assemblage : les trous étant déjà faits, quand les pièces seront cuites, vous n’aurez pas de marge de manoeuvre !

Voici ce que cela donne après cuisson
_DSC0049 detail

Pour changer de technique, sur celui ci, je n’ai pas utilisé le fil à crocheter pour relier les pièces, mais des anneaux brisés :

Une fois toutes les pièces assemblées, réalisez le tour de cou (comme pour la version 1) et montez le fermoir : Passez la perle à écraser dans les brins de fil à crocheter (ici je n’ai mis que 2 brins, mais dans la version 1, j’ai mis beaucoup plus de brins et je trouve que le rendu est plus intéressant) :

Écrasez la perle tout au bout des brins :
Mettez l’embout dans une perle cache nœud :
Faites la même chose des deux côtés… et montez le fermoir…
Et voici notre version 2 du collier en plastique dingue :

J’espère que ça vous inspirera…

A bientôt
Anne Laure

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Vottre adresse email ne seras pas publiée. Les champ requis sont marquer d'une *