Actualités DIY

DIY fausses bougies d’Halloween : pour une fête ensorcelante !

Illuminez votre fête d’Halloween en créant votre propre déco. Apportez une ambiance mystérieuse avec un charme sinistre pour fêter Halloween avec vos amis. Entrez dans cet univers fascinant avec la création de fausses bougies d’Halloween à l’aide de matériaux ordinaires (Frite de piscine, cône en polystyrène, rouleau d’essuie-tout…) qui se transforment en lanternes donnant des frissons. Ces chandelles s’adapteront parfaitement à tous les décors d’Halloween comme l’univers de la Famille Addams ou de la série Netflix Mercredi Addams. Ce DIY est très simple et à la portée de tous, pour créer une atmosphère envoûtante lors de cette fête terrifiante.

Dans ce DIY Halloween, nous vous présentons trois techniques pour réaliser de fausses bougies d’Halloween. À vous de vous approprier celle qui vous correspond le plus, pour un résultat adapté à vos envies pour votre fête d’Halloween.

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour illuminer votre fête d’Halloween :

Pour la base de la bougie, vous pouvez prendre :

Pour la décoration de vos bougies d’Halloween

Cet article pourrait vous plaire :   Coloriage : comment réduire le stress des adultes et des enfants en 5 minutes !
DIY-Halowween-fausses-chandelles-bougies

Tuto DIY fausses Bougies d’Halloween pour décorer sa maison durant la fête d’Halloween

Rouleau de Sopalin et/ou papier toilette

Pour le Sopalin (essuie-tout) et le papier toilette, il n’y a pas de travail de découpe ni de creusage. Vous pouvez cependant découper le Sopalin en deux parties irrégulières, si vous le souhaitez.

Cône en polystyrène

Coupez le bout du cône en fonction de la largeur de la bougie LED, puis commencez à creuser à l’aide d’un couteau ou d’une lame de précision. La bougie LED viendra s’encastrer dans le cône.

Petite astuce : coupez au fur et à mesure pour ajuster le diamètre du trou. Le polystyrène étant dense, cette étape peut prendre plus ou moins de temps selon la dextérité de chacun.

Frite de piscine

Découpez des tronçons de frite en fonction de la hauteur que vous souhaitez donner à chacune de vos bougies. Nous vous conseillons de faire différentes tailles pour accentuer l’effet réaliste de vos chandelles.

Puis, comme pour les cônes en polystyrène, vous devez creuser. Pour cela, rien de plus simple : découpez avec un couteau un cercle de la largeur de la bougie LED, puis enlevez la mousse de la frite avec les mains. Ce matériau n’est pas dense, il est facile à travailler.

Donnez l’effet fondu aux fausses bougies

fausses bougies d'Halloween : étape 1

Pour les trois matériaux, le procédé sera le même. Munissez-vous de votre pistolet à colle préalablement chauffé. Puis, en partant du haut, mettez de la colle (beaucoup) afin qu’elle puisse couler avec la gravité.

Il est préférable de bien laisser votre cône, frite ou Sopalin à la verticale. N’hésitez pas à repasser sur certaines “coulures” pour mieux définir la goutte et en rajouter un peu de colle.

Cet article pourrait vous plaire :   Jarre à spécimen d'Halloween pour votre cabinet de curiosités

Peindre les fausses Bougies d’Halloween

fausses bougies d'Halloween : étape 2

Une fois que la colle chaude a refroidi, munissez-vous de la peinture Chalky ou d’une peinture en spray acrylique. Peignez entièrement votre cône, votre frite et votre rouleau de carton. Il faut que la couche de peinture noire soit bien uniforme et opaque. N’oubliez pas de bien peindre les bougies LED en noir !

Pour les paillettes, vous pouvez les appliquer de trois façons

fausses bougies d'Halloween : étape 3

• Directement sur la peinture sèche ou légèrement humide.

• En utilisant de la colle transparente.

Avec de la colle ou sur la peinture légèrement humide, la dorure sera plus intense en termes de résultat final.

Et voilà, vous êtes prêt à ajouter une touche de charme mystérieux à votre soirée d’Halloween. Vos invités ne seront qu’éblouis par votre créativité !

La minute culture : Mais en fait, ça vient d’où Halloween ? Pourquoi nous célébrons cette fête ?

Halloween, ou la Toussaint, est une fête célébrée par plusieurs cultures anciennes, notamment les Celtes, les chrétiennes et les romaines. La fête d’Halloween que nous connaissons au 21e siècle est aujourd’hui largement influencée par la célébration qui a lieu aux États-Unis.

La fête d’Halloween sous sa forme moderne est célébrée le 31 octobre, où enfants et adultes se déguisent, décorent les maisons et partent à la chasse aux friandises. On retrouve dans les décors des éléments phares tels que les squelettes, les araignées, des personnages lugubres et la traditionnelle citrouille sculptée (Jack-o’-Lantern).

Les origines d’Halloween

Mais cela, vous le savez déjà. Alors, remontons aux origines pour comprendre comment cette fête était célébrée autrefois, sans tout ce folklore.

Cet article pourrait vous plaire :   Les activités bricolage parfaites pour vos enfants pendant les vacances !

L’origine de la fête d’Halloween est celte. Lors de la transition, de la fin des récoltes au début de l’hiver, les Celtes organisaient le Samain. On pensait que durant cette période de Samain, les esprits (défunts) pouvaient revenir sur terre.

Par la suite, les chrétiens ont essayé de christianiser cet événement qu’était le Samain. La Toussaint est alors née avec le 1er novembre, “Le jour des Morts”. Cette version ne s’est pas autant démocratisée que les traditions païennes.

citrouille d'Halloween

Au cours des siècles, avec les immigrations vers les États-Unis, les Irlandais, Écossais et Européens ont apporté leurs coutumes. La fusion de toutes ces croyances et cultures a donné la fête d’Halloween de notre époque.

Fête d’Halloween : les petites anecdotes à connaitre

Pourquoi se déguise-t-on ? Le fait de se déguiser permet de tromper les esprits (fantômes) malveillants qui errent durant la fête.

“Des friandises ou un sort ?” : Cette phrase permet de récolter des friandises durant le porte-à-porte. Si la personne ne donne rien, les enfants ont le “droit” de lui faire une farce. À l’origine, cette phrase innocente symbolise les offrandes que l’on donnait aux esprits pour éviter leur colère.

Les citrouilles sculptées : Ces lanternes traditionnelles sont inspirées de la légende irlandaise d’un homme nommé Jack (Jack-o’-Lanterne) qui a piégé le diable, qui une fois mort errait avec sa lanterne (creusée dans un navet) dans le noir, coincé entre le paradis et l’enfer.

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Vottre adresse email ne seras pas publiée. Les champ requis sont marquer d'une *